Nom : Petit Coffre de Voyage Kafiristan 17ème ouvrant par une demi trappe
Prix de Vente : 850 €
Coffre de Voyage Kafiristan 17ème
52cm Façade x 31 cm Profondeur
29 cm de Hauteur
Quantité :

demande d informations

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC04734 

 

DSC04735   DSC04736   DSC04737   

 

DSC04738   DSC04739   DSC04740   

 

DSC04741     DSC04742   DSC04743   DSC04744   DSC04745 

 

Description de l'antiquité

Petit Coffre de Voyage Kafiristan 17ème ouvrant par une demi trappe

 

Ravissant et Rare coffre de Voyage Kafiristan, datant du 17ème siècle, à caissons, complet avec sa ferrure, son cadenas d’origine et sa clef. Il ouvre par un demi battant sur le couvercle, possède ses deux poignées, et servait à transporter les objets précieux de ses propriétaires Kafir…

Son cadenas est à lui seul une véritable œuvre d’Art, à la façade recouverte de plaques rivetées en laiton martelé. Assemblage tenons mortaises, tenu par clous forgés, certains à la tête en forme de fleurs.

En excellent état, il mesure 52cm Façade x 31 cm Profondeur x 29 cm de Hauteur.

Expédition très soignée accompagnée d’un Certificat d’authenticité et d’une Facture.

Le Nouristan (ou encore Nurestân, Nourestan, Nuristan) est une province, montagneuse, difficile d'accès, située au nord-est de l'Afghanistan dans le sud des vallées de l'Hindou Kouch. Son centre administratif est Parun. Elle était autrefois connue sous le nom de Kafiristan (« terre des infidèles » en persan) jusqu'à ce que ses habitants aient été convertis à l'islam en 1896, où la région a été renommée Nuristan (« Terre de lumière »).

Aujourd'hui, elle est l'une des 34 provinces d'Afghanistan, formée en 1989 et officiellement créée en 2001 par les parties nord de la province de Laghman et de la province de Kunar. Son centre administratif, Parun, est situé dans la vallée de Parun. Avant 2001, sa capitale était située dans la province de Laghman du fait du contrôle exercé par les moudjahidins sur la province de Nouristan.

On ne sait pas précisément quand ces peuplades indo-iraniennes s'établissent dans ces hautes vallées au pied de l'Hindou Kouch. Leur isolement géographique et leur réputation guerrière font qu'elles échapperont aux grands courants religieux qui traversent la région et s'implantent chez leurs voisins, hindouisme, bouddhisme, puis islam. Ainsi, jusqu'à la fin du xixe siècle, ces peuples offrent la particularité d'être les seuls peuples descendant de migrations indo-européennes avec leurs voisins les Kalash à demeurer païens et polythéistes sans discontinuité depuis l'Antiquité. C'est cette situation que décrit le colonel et voyageur Alexander Gardner (soldier) (en) qui parcourt ces territoires dans les années 1825-1830, récit dont s'inspirera Rudyard Kipling, sous une forme romancée, dans sa célèbre nouvelle L'Homme qui voulut être roi.

En 1895, l'émir de Kaboul Abdur Rahman Khan, encouragé par les clauses du traité Durand signé avec les Britanniques, décide de soumettre ces populations et de les convertir à l'islam. Les Kafirs sont défaits, massacrés, soumis à l'esclavage et convertis de force : le pays est annexé, le Kafiristan devient le Nouristan (Pays de lumière).

Afin d'échapper aux massacres, un certain nombre de Kafirs de la vallée de Bashgal trouveront refuge dans le royaume de Chitral et s'installeront dans le fond des vallées Kalash. Leurs descendants convertis à l'islam y vivent encore.