Nom : Peter Robert KEIL, Voiliers, 1985 Huile sur agglo bois
Prix de Vente : 250
Artiste : Petr Robert KEIL
Epoque : 1984
Etat : PARFAIT

Matière : Huile sur Agglo Bois
Largeur : 28.5 cm enacadré
Hauteur : 35.5 cm encadré
Quantité :

demande d informations

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC01034   DSC01036   DSC01037   DSC01039 

 

Description de l'antiquité

 

Peter Robert KEIL, Voiliers 1985 Huile sur Isorel

Peter Robert Keil (Né le 6 Août 1942 à Züllichau , Poméranie) est un Allemand peintre et sculpteur.

  • Peter Robert Keil est né à d’un père artiste forgeron qu'il a perdu très tôt dans son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant la phase de fin de la guerre, la mère de Keil, également une femme de talent artistique, a pris son fils et a rejoint Berlin-Ouest où ils s’installèrent. C’est là que Peter Robert Keil a grandi dans le quartier ouvrier de Berlin-Wedding et où il a découvert son intérêt pour la peinture - en particulier dans les artistes expressionnistes et  Pablo Picasso . Son travail  en 1954 sur le peintre basé à Berlin-Est : Otto Nagel qui est devenu son mentor et qui lui enseigna ses premières compétences d'artisanat et de techniques de peinture.  En 1954, il a commencé son stage comme un ouvrier métallurgiste d’artiste et en 1962: Première exposition personnelle à la Galerie d'Art, Londres
  • 1964: Galerie Rotebro, Suède
  • 1965: Grande exposition d'art de Berlin
  • 1966: Grande exposition d'art de Berlin
  • 1980: Dr Friedmann Galerie, Israël
  • 1985: Galerie Wewerka, Berlin
  • 1986-1990: Exposition d'art libre de Berlin , Exhibition Hall, Berlin
  • 1993: Galerie Carousel, Dania, Floride, USA
  • 1998: Galerie Art Aventura, Aventura, Floride, USA
  • 1999: Galerie Höckner, Salzbourg, Autriche
  • 2000: Expositions Paris, Amsterdam, Londres
  • 2001-2005: Hôtel Intercontinental Berlin
  • 2002: Foire Internationale d'Art, Francfort
  • 2003: The Sixties Peter Robert Keil, Galerie Kunstsinn, Nuremberg
  • 2005: Galerie Boxsler, Lichtenfels
  • 2006: Public Library, Fort Lauderdale, Floride, USA
  • 2007: Villa Meixner, la collecte de la KulturForum Europa, Brühl / Baden
  • 2007: Kessler Corporation, Orlando en Floride, Savannah, Géorgie, États-Unis
  • 2008: Le Musée Hurn, Savannah, Etats-Unis
  • 2010: Keil-Collection Heidelberg, Longue Nuit des Musées, Heidelberg
  • Galerie d'Art Edna Hibel fine, West Palm Beach, en Floride: 2010
  • 2011: Keil-Collection Heidelberg, Longue Nuit des Musées, Heidelberg
  • 2012: Rétrospective "Leben im Farbrausch" (Une vie en couleurs), le château de Schwetzingen, Orangerie
  • 2012: "Teufelswerk" (travail du diable), État majolique Fabrication Karlsruhe
  • 2013: Aufbruch - Jüngste Werke aus der Heidelberger phase (Une nouvelle ère - La plupart des travaux récents de la phase Heidelberg), Alte Feuerwache Heidelberg

Jamais auparavant un artiste plasticien n'avait emprunté autant de styles différents et brouillé ainsi toute tentative d'identification de sa personnalité.

 

Venu de derrière le rideau de fer, il s'est insinué dans le mouvement des "jeunes sauvages" berlinois, s'est inspiré des formes abstraites de Miro, du dessin de Picasso, a ramené de ses séjours américains des toiles hyper-réalistes, et enfin, il semblerait que le néo-expressionnisme soit son univers de prédilection.

La production de l'artiste, abondante et extrêmement irrégulière en qualité, doit être considérée comme une sorte de plagia satyrique de l'absurdité et du mauvais goût qui se propage dans notre société de consommation.

Cela étant dit, l'expressionnisme de Keil agit comme un révélateur de l'âme de l'humanité contemporaine, une humanité pervertie par le " progrès", rongée par un mal profond, bousculée et poussée vers un futur angoissant.

Peu d'artistes sont capables de produire de "grandes " toiles avec autant d'aisance et de force que Peter Keil ; son talent a parfois quelque chose de sur-naturel, et, à l'instar de Faust, on est en droit de se demander si l'artiste n'a pas, lui aussi, vendu son âme au diable ?