ARTE TRES GALLERY

Galerie d'Art en Ligne  

ACHATS * VENTES * EXPERTISES

separateur

 

 

 

XVIIè et Avant



Référence : Important Panneau De Retable Peint 17ème D’une Suite De Quatre *1
Nom : Important Panneau De Retable Peint 17ème D’une Suite De Quatre *1
Prix de Vente : 1850 €
Artiste : Ecole Française Du 17ème
Epoque : 17ème siècle
Style : Louis XIV - Régence
Etat : Etat d'usage

Matière : Huile sur panneau
Largeur : 41 cm encadré
Hauteur : 125 cm encadré
Quantité :

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC00024   DSC00025   DSC00027  

 

 DSC00028     DSC00029   DSC00030 

 

 

 

DSC00063                   DSC00064 

 

 

 

Description de l'antiquité

"Important Panneau De Retable Peint 17ème D’une Suite De Quatre *1"
Exceptionnel panneau de retable peint
Représentant Sainte Agathe de Catane,
Et d’une suite de quatre
Importantes Dimensions: 125 x 41 cm encadré , 112 x 28 cm panneau.
Expédition soignée

Sainte Agathe de Catane ou Agathe de Sicile est une sainte chrétienne, vierge et martyre, morte en 251 et fêtée le 5 février.
Connue par une Passion (récit hagiographique) du ve siècle issue de traditions tardives, sa vie légendaire1 a été reprise par Jacques de Voragine dans La Légende dorée.

Née au 3e siècle à Catane en Sicile, dans une famille noble, Agathe était d'une très grande beauté et honorait Dieu avec ferveur et lui avait ainsi consacré sa virginité. Quintien, proconsul de Sicile mais homme de basse extraction, souhaitait par-dessus tout l'épouser, pensant qu'il pourrait ainsi gagner en respect mais aussi jouir de la beauté et de la fortune d'une telle épouse.

Agathe ayant refusé ses avances, Quintien l'envoya dans un lupanar tenu par une certaine Aphrodisie qu'il chargea de lui faire accepter ce mariage et de renoncer à son Dieu. La tenancière ayant échoué, Quintien fit jeter Agathe en prison et la fit torturer. Parmi les tortures qu'elle endura, on lui arracha les seins à l'aide de tenailles mais l'apôtre Pierre lui apparut en prison et la guérit de ses blessures. D'autres tortures finirent par lui faire perdre la vie et son décès fut accompagné d'un tremblement de terre qui ébranla toute la ville.

Un an après sa mort, l'Etna entra en éruption, déversant un flot de lave en direction de Catane. Selon la légende, les habitants s'emparèrent du voile qui recouvrait la sépulture d'Agathe et le placèrent devant le feu qui s'arrêta aussitôt, épargnant ainsi la ville.

Depuis, on invoque son nom pour se protéger des tremblements de terre, des éruptions volcaniques ou des incendies.