Référence : ATG609
Nom : Emmanuel Bellini 1904-1989 L’Orchestre
Prix de Vente : 1950 €
Artiste : Emmanuel Bellini 1904-1989
Epoque : XXème Daté 31.07.1985
Etat : Parfait

Matière : Huile sur toile
Largeur : 69 cm encadré
Hauteur : 58 cm encadré
Quantité :

demande d informations

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC03107   DSC03108 

 

DSC03110    DSC03113 

 

Description de l'antiquité

Emmanuel Bellini 1904-1989 L’Orchestre

Huile sur toile signée en bas à droite,

Représentant un thème récurent de l’œuvre d’Emmanuel BELLINI

(1904-1989) : Des Musiciens d’Orchestre.

Tableau dédicacé au dos à Aurore BUSSER, Daté  du 31.07.1985

Et contresigné deux fois.

Annotation au dos : CMRI à découvrir…

Dimensions :  69 x 58 cm encadré, 64 x 53 cm Vue.

 

L’envoi sera effectué dans un emballage très soigné et sécurisé, accompagné d’un Certificat d’Authenticité et d’une Facture.

 

Participation demandée aux frais de transport pour la France et l'Europe: 30€.

Pour le reste du Monde, merci de demander une cotation.

Emmanuel Bellini, né le 26 mars 1904 à Monaco, qui vécut successivement à Spéracèdes (1951-1952) et à Cannes (à partir de 1953) où il est mort le 15 décembre 1989, est un artiste peintre, dessinateur et lithographe figuratif français. Il fut également architecte jusqu'en 1977.

Emmanuel Bellini naît au n°8 de la rue Plati à Monaco, son père, Antoine, ancien champion international de gymnastique, étant ajusteur mécanicien à l'Usine électrique de la ville et sa mère, Louise, étant brodeuse. Après une scolarité effectuée à l'école des Frères, il est élève en 1919 de l'École de dessin du Rocher (rebaptisée depuis École supérieure d'arts plastiques de la ville de Monaco) où son maître, le professeur Colombo, lui apprend la ronde-bosse au fusain et l'autorise à travailler l'aquarelle, et dont il sort breveté en 1922. Il entre au cabinet de l'architecte Charles Dalmas, qui réalisera entre autres le Palais de la Méditerranée à Nice, réalisant simultanément des dessins humoristiques et caricaturaux, qu'il signe "Mène" (surnom qui lui est alors donné au sein de sa famille), pour la presse régionale. Il s'établit en tant qu'architecte à Sainte-Maxime (Var) puis, épousant Marie-Thérèse Gallo en 1928, à Cannes en 1929. Peintre autodidacte encouragé dans cette vocation par Cyril Constantin, il réalise sa première toile en 1948. En 1949, il expose à Cannes dans le hall de la compagnie Grosso. Les peintres Louis Pastour et Jean-Gabriel Domergue le couvriront d'éloges. Ses huiles et ses nombreuses aquarelles ont des couleurs intenses dont les tonalités ont des accents de fauvisme et d'impressionnisme.

 

Emmanuel Bellini est prolixe : pas loin de 40 thèmes abordés au cours de ses cinquante années de créations. Un thème fétiche : la carriole ou la calèche, son emblème, souvenir de son enfance lorsqu'il soignait les chevaux le soir après leur journée de labeur.

 

Ensuite, les clowns, le cirque, les fleurs, les éléments d'architecture, les dômes, Venise la rouge, Paris, Nantes, Monaco, la Révolution française, Eugenio Lucas Velázquez, les paysages oniriques, et bien d'autres, le tout resitué à la Belle Époque.

 

Pour son 80e anniversaire, le prince Rainier de Monaco lui offre une exposition au Sporting d'Hiver. Elle sera l'occasion de présenter une série sur le Cirque, passion commune du peintre et du Prince, ainsi qu'une variation sur Velázquez