Référence : 29112018PORTVERNET
Nom : Port Méditerranéen au Crépuscule Joseph VERNET (Atelier de)
Prix de Vente : 2550 €
Artiste : ATELIER DE CLAUDE JOSEPH VERNET
Epoque : 18ème siècle
Etat : PARFAIT

Matière : HUILE SUR TOILE
Largeur : 85 cm encadré
Hauteur : 65 cm encadré
Quantité :

demande d informations

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC06105 

 

DSC06107   DSC06108   DSC06109 

 

DSC06110 

 

DSC06111   DSC06112 

 

DSC06117           DSC06114                         

 

 DSC06113 

 

Description de l'antiquité

Port Méditerranéen au Crépuscule Joseph VERNET (Atelier de)

 

Huile sur Toile du 18ème siècle, attribuée à l’Atelier de Joseph VERNET (1714-1789)

Représentant un Port Méditerranéen, au crépuscule, animé de personnages.

En merveilleux état, doublage de confort récent, cadre en bois doré XIXème, directoire.

De dimensions : 85 cm x 65 cm encadré, 72 x 52 cm Toile.

 

Expédition très soignée accompagnée d’une Facture/Certificat d’authenticité.

 

Claude Joseph Vernet, paysagiste et peintre de marine, naît le 14 août 1714 à Avignon.

C’est le fils du peintre Antoine Vernet. Il prend ses premiers cours avec son père qui le confie ensuite au peintre Louis René de Vialy (1680–1770) à Aix-en-Provence. A partir de 1731, Claude Joseph Vernet fait son apprentissage auprès de Philippe Sauvan (1698–1789) à Avignon.

Sur les conseils du Marquis de Caumont, qui remarque l’artiste, Vernet peut entreprendre un voyage à Rome en 1734 grâce à une bourse. Il y continue son apprentissage auprès des peintres de marine Bernardino Fergioni (1675–1736) et Adrien Maglard (1695–1760). Il est membre de l’Accademia di San Luca dès 1743.

En 1745, Vernet épouse Virginia Parker, de nationalité anglaise et fille d’un officier de la marine pontificale, et devient agréé de l’Académie Royale de Paris. Recommandé par Antoine Jacques de Marigny, il est appelé à la cour du roi Louis XV (1710–74) à Paris en 1753. Sur ordre de ce dernier, il doit peindre des vues des 24 ports français les plus importants. Ce voyage, qui dure jusqu’en 1762, le conduit entre autres à Marseille, Toulon, Antibes, Sète, Bordeaux, Bayonne, Rochefort et La Rochelle.

Par la suite, Claude Joseph Vernet travaille également pour d’autres membres de la noblesse française et pour des clients anglais. Il obtient cependant aussi des commandes en Allemagne, en Pologne, aux Pays-Bas, en Suède et en Suisse. En outre, il travaille régulièrement pour le banquier parisien de la cour, Jean Jos de Laborde (1724–94), décapité en 1794.

De 1769 à 1773, Claude Joseph Vernet réalise une série de cinq tableaux monumentaux pour la comtesse Du Barry. Les œuvres créées à partir de 1776 sont fortement en reste par rapport à ses premières toiles et à celles réalisées à l’âge mûr. L’artiste prend un appartement ainsi qu’un atelier au Louvre et devient membre de l’Académie des Beaux-Arts.

Claude Joseph Vernet meurt le 3 décembre 1789 à Paris.