Référence : VENDU // SOLD
Nom : Bartholomeus Van Der Helst Atelier De...portrait De Dame 17ème
Artiste : Bartholomeus Van Der Helst 1613-1670 Atelier De...
Epoque : 17ème siècle
Etat : Très bon état

Matière : Huile sur panneau
Largeur : 37 cm encadré
Hauteur : 42 cm encadré
demande d informations

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC00350 

DSC00353  DSC00355  DSC00357 

DSC00358  DSC00359  DSC00360  DSC00362 

 

Description de l'antiquité

"Bartholomeus Van Der Helst Atelier De...portrait De Dame 17ème"
Superbe portrait d’une Dame vêtue d’une robe foncée surmontée d’un très grand col en dentelle, Attribuable à l’atelier de Bartholomeus van der Helst, 1613-1670.

En excellent état, dans un cadre en bois sculpté et doré, d’Epoque 18ème.
Dimensions : 42 cm x 37 cm encadré, 25 cm x 20 cm Panneau
Expédition très soignée, accompagnée d’un Certificat d’Authenticité et d’une facture.
Participation à la Livraison pour la France : 50€, pour l’ Union Européenne et le reste du Monde, merci de demander une Cotation.

Bartholomeus van der Helst, né en 1613 à Haarlem et inhumé le 16 décembre 1670 à Amsterdam, est un peintre portraitiste hollandais.
Fils d'un aubergiste d'Haarlem, Van der Helst s'installa à Amsterdam sans doute peu avant 1636, car il s'y maria cette même année. Son premier tableau daté, un portrait de groupe des régents de l'orphelinat Wallon, date de 1637.
Banquet de la garde civile d'Amsterdam fêtant la Paix de Münster (1648), exposé au Rijksmuseum. À Amsterdam, Van der Helst était un contemporain de Rembrandt. Il s'imposa bientôt comme le portraitiste le plus réputé de la ville, avec des portraits flatteurs dans la veine d'Antoine van Dyck plus « commerciaux » que ceux, sombres et pensifs, de Rembrandt. Certains élèves de Rembrandt, dont Ferdinand Bol et Govaert Flinck, adoptèrent ainsi ultérieurement le style de Van der Helst de préférence à celui de leur maître.
Son grand portrait de groupe, Banquet de la garde civile d'Amsterdam fêtant la Paix de Münster, fut exécuté en 1648, et présenté avec un succès considérable. Lorsque Joshua Reynolds visita Amsterdam en 1781, il dit de cette toile qu'elle était « peut-être le premier portrait au monde, offrant rassemblées plus de qualités qui font le parfait portrait que ce que j'ai jamais vu ».
Outre les portraits qui l'ont rendu célèbre, Van der Helst peignit quelques tableaux historiques, bibliques et mythologiques.