Référence : VENDU // SOLD
Nom : Atelier de Pietro LONGHI, La Danse , VENISE c1730, d’une Paire
Artiste : Atelier de Pietro Longhi 1701-1785 Attrib.à...
Epoque : 18ème siècle
Etat : Bon état

Matière : Huile sur toile
Largeur : 64 cm encadré
Hauteur : 48 cm encadré
demande d informations

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

DSC09340 

DSC09343 DSC09344 DSC09345 

DSC09346 DSC09347 DSC09348 DSC09349 DSC09350 DSC09351 

DSC09352 DSC09353 

 

Description de l'antiquité

Rare : D’une Paire d’huile sur toile, du premier tiers du 18ème siècle, sous Louis XV, attribuées à l'atelier de Pietro LONGHI, Peintre Vénitien,

Représentant des scènes de genre de la vie au 18ème siècle à Venise, oû les riches Vénitiens employaient des esclaves.

Il est rapporté dans l’Histoire de l’esclavage en Europe que les femmes esclaves étaient amenées en majorité en Italie et sur les grandes îles méditerranéennes (Crète, Sicile, Majorque, Chypre), où elles trouvaient leur place dans le service domestique…

Provenance : Collection particulière, après vente de la Collection P.-S. Van Gelder (Amsterdam) – et dispersion d’une partie de la collection de la Galerie Moos, Geneve – le 7 Avril 1933 - (Vente Publique) Lots 2568 et 2569…

Ces tableaux sont en état d’âge et d’usage, dans leur jus, ont été rentoilés à la fin du 18ème siècle, et les cadres sont récents.

De dimensions : 54 x 48 cm Encadrés, 40 x 34 cm Vue.

Expédition très soignée, accompagnée d’un certificat d’Authenticité, et d’une facture.

**********

Pietro Falca, dit Pietro Longhi, né à Venise le 5 novembre 1701 où il est mort le 8 mai 1785 à l'âge de 83 ans, est un peintre vénitien.

 

Fils du fondeur d’argent Alessandro Falca et d’Antonia, son premier maître fut Antonio Balestra. C’est en 1732 qu’il prend le nom de Longhi. Il épouse Catarina Maria Rizzi, avec qui il aura 11 enfants dont 7 mourront en bas âge. L’un d’entre eux Alessandro fera un livre en 1762 intitulé Sommaires des vies des peintres d’histoire vénitiens les plus célèbres de ce siècle et deviendra portraitiste.

 

C’est à Bologne qu’il apprend à faire des fresques avec Giuseppe Maria Crespi, mais ce n’est pas son style. Il commence des portraits vénitiens. Il adore les gravures de Giovanni Battista Remondini ou du Français Joseph Flipart.

 

De 1737 à 1773, il fait partie de la Corporation des peintres Vénitiens. Il a peint plusieurs tableaux représentant la vie quotidienne à Venise, alors que ses gravures satiriques laissant apparaitre, une douce impertinence et quelques traits grotesques devenaient très populaires.Ces tableaux nous montrent donc parfaitement la vie, les coutumes et les habitudes vestimentaires à Venise au XVIIIème siècle.Ses personnages sont souvent vêtus de la bauta.

 

Ses gravures satiriques et ses peintures de la société furent très populaires. Mode Longhi expression de Giancarlo Sestieri en 1988 (Storia dell’arte in Italia).

 

********

Moos, Max naissance 30.4.1880 à Randegg (Bade), décès 11.10.1976 à Genève, isr., Allemand, Suisse en 1913. Fils de Heinrich, graveur sur bois et commerçant, et de Rosalie Bloch. ∞ 1909 Fanny Levy. Enfance à Karlsruhe. Expériences dans le théâtre et le music-hall à Lyon et en Espagne dès 1896. M. s'établit à Genève en 1906 et ouvre une boutique de cartes postales, puis passe dès 1910 à la présentation de tableaux. Première exposition en automne 1912. La "Galerie Moos" se professionnalise et défend dès lors Ferdinand Hodler, Otto Vautier, Maurice Barraud, la peinture moderne genevoise et suisse, puis, dès 1916, également française (XIXe et XXe s.). En 1918, M. ouvre une nouvelle galerie, la plus vaste de Suisse. Dès 1928, il expose les classiques modernes, la peinture contemporaine et organise d'importantes ventes aux enchères. A partir des années 1950, M. ralentit son activité et organise encore jusqu'en 1966 quelques expositions à son domicile.

**********