ARTE TRES GALLERY

Galerie d'Art en Ligne  

ACHATS * VENTES * EXPERTISES

separateur

 

 

 

DESSINS



Référence : POLYTECHNIQUE
Nom : Albert De Rochas D’aiglun Soldats à Cheval 19ème
Prix de Vente : 440 €
Artiste : Albert De Rochas D'aiglun 1837-1914
Epoque : 19ème siècle
Style : Napoleon III
Etat : Excellent etat

Matière : Traits de plume & encre de chine
Largeur : 59 cm encadré
Hauteur : 38 cm encadré
Quantité :

PHOTOS COMPLEMENTAIRES

 

293011 1 

 

293011 2   293011 3   293011 4   

 

293011 alb 1   293011 alb 2    293011 alb 3   293011 alb 4 

 

293011 alb 5 

 

Description de l'antiquité

Très beau dessin à la plume et encre de chine, représentant un groupe de soldats à cheval, certains tirant un canon attelé.

Ce dessin est signé et comporte un cachet avec la mention «Ecole Polytechnique».

D’Epoque XIX° siècle, il mesure
51 x 30 cm à vue

Expédition soignée

Eugène Auguste Albert de Rochas d'Aiglun, né à Saint-Firmin (Hautes-Alpes) le 20 mai 1837 et mort à Grenoble le 2 septembre 1914, est un militaire et administrateur français et auteur d'études historiques et d'expérimentations privées ainsi que d'ouvrages sur les phénomènes paranormaux.

Fils de Marie Joseph Eugène de Rochas d'Aiglun, juge au tribunal de Briançon, et de Félicité Camille Jayet, il est issu d'une famille notable de Gap, qui a donné des hommes de loi et un maire. Après des études au lycée de Grenoble, il entre à l'École polytechnique en 1857 et en sort officier du génie. Il prend sa retraite comme lieutenant-colonel en 1888. Il est nommé administrateur de l’École polytechnique et fait partie, en qualité de secrétaire, du comité de rédaction du Livre du centenaire. Il se retire à Grenoble où il meurt en 1914. Il possédait une résidence à l'Agnelas, près de Voiron.

Il a laissé de nombreux ouvrages d'érudition sur l'histoire militaire des Alpes et les fortifications. En particulier, il a publié la correspondance de Vauban. Vers la fin de sa vie, il s'est consacré à des études sur les phénomènes paranormaux : spiritisme, magnétisme, hypnose, lévitation, réincarnation.

Son nom figure dans la revue officielle de l'Ordre, L’Initiation, que Papus fonde en 1888