Blog

Adam-François Van der Meulen. Peintre flamand au service de Louis XIV

18 août 2018



Celui qui reste pour la postérité le peintre des batailles de Louis XIV commença sa carrière dans les Pays-Bas espagnols où il se forma à la peinture de genre, c'est-à -dire à un réalisme qui ne s'embarrassait d'aucun message. Devenu le principal collaborateur de Le Brun, il peignit le roi " au naturel " avec un sens de la scénographie propre à la " grande manière " française qui, elle, contenait un message politique fort.
Cette conversion à la propagande fut-elle un asservissement ? Selon , spécialiste incontestée du peintre, elle l'empécha de sombrer dans la petitesse et la médiocrité, comme on le constatera en parcourant cette synthèse plus remarquable dans ses analyses ...

DSC04386 

http://www.arte-tres-gallery.com/boutique-6-01530519277-28062018-adams-frans-van-der-meulen-1632-1690-une-bataille-de-louis-xiv-1659-artiste-adams-frans-van-der-meulen-1632-1690-date-1659-epoque-17eme-siecle-etat-excellent-etat.html

Peintre baroque flamand, Adam Frans van der Meulen se spécialisa dans les paysages et les scènes de bataille.

Baptisé le 11 janvier 1632 à Bruxelles, dans les Pays-Bas espagnols, Adam Frans van der Meulen se forme dès 1648 auprès du peintre de batailles Pieter Snayers, issu de l'école flamande. Vers 1664, le ministre des Finances Colbert le fait venir à Paris, à la demande de Charles Le Brun, pour l'employer en tant que paysagiste aux Gobelins, avant de lui confier la charge de « peintre des conquêtes du Roi » Louis XIV. Les toiles d'une exactitude minutieuse que réalise van der Meulen lors des campagnes de Flandre, en Franche-Comté et en Hollande durant la guerre de Dévolution de 1667-1668, plaisent tant au Roi-Soleil que ce dernier lui ordonne à partir de cette date de l'accompagner dans toutes ses opérations militaires. Il exécute de nombreux croquis, vues de villes et paysages. Van der Meulen dessine également plus de deux cents cartons de tapisserie pour la manufacture des Gobelins, décrivant la carrière militaire de Louis XIV. Le peintre flamand, élu à l'Académie française en 1673, s'éteint le 15 octobre 1690 à Paris. Nombre de ces tableaux sont aujourd'hui exposés dans les musées de Bruxelles, de Paris et au château de Versailles, tel l'Entrée solennelle de Louis XIV et de la reine Marie-Thérèse à Arras (1667).

 

DSC04387